Qu’est-ce le « goût de lumière » ?

C’est une anomalie du goût du vin, que l’on constate le plus souvent chez les vins blancs et particulièrement les champagnes trop longtemps exposés à la lumière. Les vins affectés développent alors un goût de choux-fleurs ou de caoutchouc particulièrement désagréable. D’après une étude réalisée à l’université de Reims, « le goût de lumière est un accident connu en Champagne
depuis fort longtemps, mais qui s’est particulièrement intensifié ces quinze dernières années. Trois causes principales peuvent expliquer cette recrudescence du phénomène : la mise en place
de nouveaux circuits de distribution et modes de commercialisation, la détérioration du pou- voir filtrant du verre de la bouteille, la composition chimique du vin modifié par l’évolution des
techniques de traitement de la vigne et de vinifcation. » D’un point de vue chimique, le goût de lumière est la conséquence d’une oxydoréduction impliquant la riboflavine et des acides aminés
soufrés…

VinoLuxs : Éclairage LED Professionnel pour caves et chaisVinoluxs - luxys signalisation

 

Plusieurs solutions existent pour prévenir cette altération : le recours à des bouteilles en verre plus protecteur (les bouteilles en verre blanc sont les plus exposées…), l’utilisation de films de
protection colorés en cellophane, un éclairage mieux adapté dans les lieux de stockage et de commercialisation.

VinoLuxs a mis au point une gamme de nouveaux produits LRF conçue pour les professionnels vitivinicoles.

De nombreux avantages :
  • Une durée de vie de 45 000 heures!
  • Finis les caves et caveaux éclairés au néon et aux lampes à vapeur de sodium. Désormais, un éclairage par LED, dans la salle des foudres, les cuveries et les
    caves de stockage est nécessaire pour ne pas nuire à la qualité du vin.
  • L’ éclairage par LED, « C’est une meilleure qualité d’éclairage, sans nuire au vieillissement du champagne, avec une possibilité de flexibilité sur le spectre
    lumineux.
  • L’éclairage par LED, « C’est Pour le personnel, un niveau d’éclairement plus élevé qu’avant qui assure un meilleur confort visuel et surtout moins de fatigue
    oculaire.
  • L’IRC des LED est nettement meilleur que celui de la vapeur de sodium. La luminance est optimale, sans éblouissement. C’est un atout pour l’environnement
    de travail, et cela assure aussi la protection des pupilles.
  • L’éclairage Led a aussi l’avantage d’avoir une faible consommation électrique et une durée de vie de 45 000 h. Par comparaison, celle des lampes à vapeur
    de sodium est de 10 000 h, et les néons doivent être changés tous les six mois avec le starter (relamping). Le retour sur investissement en tient compte : il est
    évalué à moins de trois ans maximum, grâce au temps de fonctionnement allongé et aux frais de maintenance réduits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *